Inventaire de la biodiversité

La biodiversité est le résultat de plusieurs centaines de millions d?années d?évolution. La destruction, la fragmentation et l?altération des habitats du fait de l?urbanisation, l?intensification de l?agriculture, le développement des infrastructures, et l?installation d?espèces envahissantes la menacent en de nombreux endroits.

Dans la conception des espaces verts et la mise au point de plans de gestion, les gestionnaires d’espaces intègrent de plus en plus la biodiversité, en élaborant d’abord un état des lieux et en mettant en place des mesures aptes à la maintenir ou à la restaurer le cas échéant.

La Fredon Ile de France réalise des inventaires de biodiversité permettant l’évaluation de la diversité spécifique de différents habitats, la détermination et la quantification des espèces présentes, la richesse spécifique des espèces prioritaires, la détermination de l’intérêt écologique du site,...

Ne pas confondre plante invasive et exotique !

Par définition, une plante invasive est une plante exogène (allochtone, exotique,…) dont l’introduction, volontaire ou fortuite, mais surtout la prolifération, dans des milieux naturels ou semi-naturels provoque, ou est susceptible de provoquer, des nuisances à l’écosystème dans lequel elle a été introduite (Cronck et Fuller, 1996).
Il est important de ne pas confondre les adjectifs invasifs et exotiques, en effet, toutes les plantes importées, c'est-à-dire exotiques, dans notre pays ou un autre ne deviennent pas invasives. A l’image de la pomme de terre, nombreuses sont les espèces importées qui présentent, à l’heure actuelle, dans notre société, une importance non négligeable sans marquer de nuisance écologique particulière.

Certaines plantes indigènes (autochtones, locales) sont dites envahissantes, c’est le cas, par exemple, du jonc, de la molinie, ou même des orties, dans certaines conditions. Les espèces invasives peuvent poser des problèmes de concurrence pour d’autres espèces indigènes. Toutefois, souvent pionnières, elles s’implantent sur des terrains perturbés, des terrains cultivés, ou des terrains nus où elles sont souvent indicatrices de l’existence d’une perturbation qui leur a permis d’apparaître, et laissent d’autres végétaux leur succéder ou cohabiter avec elles (Pierreux, 2002).

Nous vous proposons de résoudre les problèmes liés à la présence de plantes invasives par des études adaptées (suivis, inventaires) et vous proposer des plans de gestion à moyen terme.

Accueil   |   Contactez-nous   |   Liens   |   Nos Coordonnées
Fredon Ile-de-France © 2010 • Réalisation tous droits réservés © Créa ACTION2I PRO