XX

Laissez vos coordonnées, on s'occupe du reste !

CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Notre service communication traite les données recueillies pour vous envoyer des communications relatives à votre question.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Chancre Coloré du Platane : comment agir pour préserver la beauté de nos paysages franciliens

Chancre Coloré du Platane, préserver la beauté de nos paysages franciliens
Publié par
Marie DARMAU
.
le
27/02/2023

Ce champignon hautement transmissible est arrivé sur le territoire francilien en 2019 et menace les platanes qui constituent un véritable patrimoine arboré nous préservant des fortes chaleurs estivales. La Direction Régionale et Interdépartementale de l’Agriculture de l’Alimentation et de la Forêt (DRIAAF) et FREDON Ile de France collaborent pour limiter sa rapide propagation.

Arbre emblématique du patrimoine parisien et francilien, le platane est la première essence plantée dans les rues de Paris, avec plus de 40% de cet arbre dans les alignements des rues, des jardins et cimetières. Ce patrimoine végétal est aujourd’hui menacé par l’arrivée en 2019 du chancre coloré dans la région.

Les entreprises des travaux publics et du paysage impliquées dans la propagation

Les entreprises des travaux publics et du paysage peuvent être impliquées dans la propagation par leurs activités (terrassement, voirie, réseaux, débroussaillage, élagage, chocs par engins…). Cette maladie des platanes est due à un champignon hautement transmissible par les blessures (troncs, branches et racines) ainsi que par l’eau. Provoquant son dépérissement, cette maladie touche spécifiquement les platanes, et provoque la mort de l'arbre sur une période de 2 à 3 ans. À ce jour aucun moyen curatif n'existe pour traiter une infection au chancre coloré du platane, seul l’abattage peut éviter les contaminations d’alignements entiers lorsqu’un foyer est détecté. La détection précoce, et l'application des mesures de prophylaxie restent donc les meilleures mesures de protection et de conservation du patrimoine arboré francilien. Les mesures de prophylaxie impliquent la désinfection des outils et engins pouvant blesser les platanes, des racines aux houppiers.

En suivant un protocole standard de pulvérisation d’un désinfectant homologué, la charge bactérienne des outils diminue de plus de 73%, et la charge fongique de plus de 98%. Les risques de transmettre le chancre coloré sont donc réellement diminués. (ref. SMDA)

Les foyers du chancre coloré du platane en Île-de-France

Après avoir détruit 70% du patrimoine arboré du Canal du Midi, soit 26 000 arbres d’un site classé UNESCO, le chancre est arrivé en Île-de-France. On compte aujourd’hui 6 foyers : Antony (2019), 2 à Créteil (2020), Villejuif (2021), Pantin (2021), et Créteil à nouveau (2022). (ref. DRIAAF)

Comment lutter contre la propagation de la maladie ?

La Direction Régionale et Interdépartementale de l’Agriculture de l’Alimentation et de la Forêt (DRIAAF) et FREDON Ile de France ont travaillé ensemble dans la création d’une solution pour renforcer l’application de l’arrêté national de lutte contre le chancre coloré du platane (22 décembre 2015), améliorer la traçabilité des déchets de platanes et la surveillance des suspicions d’arbres malades. 

La stratégie est d’engager les entreprises des travaux publics et du paysage dans l’application de mesures de désinfection, de protection et dans la surveillance du chancre coloré.

Des entreprises pionnières du projet se sont investies pour adapter les protocoles à la réalité du terrain et réaliser les tests de désinfection de l’outillage.

Pour le paysage : SMDA SAS et Terideal

Pour les travaux publics : Terideal et Serfim

La charte ProtectPlatane© - Un processus qualité continue

L'entreprise doit avoir formé au moins deux référents chez FREDON Ile de France et avoir réussi l’audit d’attribution qui se déroule sur un chantier pour apparaitre sur l’index de références des agences ProtectPlatane© que nous mettons en place.

Les référents ProtectPlatane© sont les garants du référentiel pendant 3 ans. Des audits de contrôle permettent d’assurer dans le temps que les protocoles de protection soient bien appliqués.

Cette charte est un outil de choix pour les collectivités et les propriétaires de platanes dans la sélection des prestataires responsables vis-à-vis des arbres. Les coûts d’abattage s’élèvent en Île-de-France à 5000 euros par arbre malade.

Pour inscrire votre agence du paysage ou des travaux publics, rendez-vous sur la page d'inscription ProtectPlatane.

Pourquoi préserver les platanes ?

Les platanes sont des arbres emblématiques de la région parisienne et font partie intégrante de son patrimoine arboré. Ils sont non seulement esthétiques, mais également fonctionnels, en offrant une protection contre les fortes chaleurs estivales grâce à leur feuillage dense. De plus, ils font partie de l’écosystème urbain et contribuent à la qualité de l'air en absorbant les polluants atmosphériques. Leur disparition aurait donc des conséquences importantes sur le paysage urbain et sur la qualité de vie des habitants. Il est donc crucial de limiter la propagation du chancre coloré et de préserver ces arbres précieux. Pour mieux comprendre les îlots de chaleur urbain, il est important de cartographier les températures des zones urbaines.

X

A lire aussi